Du 18 avril au 4 mai 2022

42e anniversaire du Printemps Berbére

L’ACB
vendredi 15 avril 2022 - 11:27

Depuis plus de 40 ans, malgré les provocations et les arrestations, les intimidations et les tortures, les violences et le nombre de victimes – 132 morts en 2001 –, la Kabylie est le théâtre d’initiatives et de manifestations publiques, citoyennes, non violentes, inventant des formes de mobilisation collective et de désobéissance civile inédites dans l’histoire des luttes politiques et des consciences citoyennes.

(...) Qu’est-ce que demandent depuis des décennies ces hommes et ces femmes : la reconnaissance du fondement berbère et de la pluralité culturelle de leur pays, l’instauration d’un État de droit reconnaissant notamment l’égalité entre femmes et hommes, la libre conscience et la justice sociale.

Aujourd’hui encore, il s’agit de convaincre, pacifiquement, de marquer l’Histoire, dans ses fondements comme dans sa durée, de s’ouvrir au monde plutôt que de s’en exclure, d’élargir les horizons de l’intelligence et la palette des émotions par la culture et des initiatives collectives réinventées, par la revendication d’une conscience éclairée et d’une citoyenneté critique, ce que le poète Ben Mohamed nomme la « conscientisation ».
« La victoire est possible autrement » rappelait Ameziane Kezzar dans un entretien consacré à Muhend U Yahya (décembre 2005). De cet « autrement » il sera question à travers la figure – renouvelée ou à renouveler – de Jugurtha ; à travers les enjeux des mobilisations récentes. A travers la résistance et la résilience du Verbe, celui des poètes (Aït Menguellet, Ben Mohamed, Muhend U Yahya, Idir ou Kateb Yacine), celui des romanciers et semeurs de tamazight (Aomar U Lamara), celui de journalistes et d’universitaires engagés (Méziane Abane, Farida Aït Ferroukh) ou encore celui d’un Jugurtha, « Eternel » et nouveau !

ACB-Paris


Farid Mammeri
Ressacs
Exposition de peinture
Du 18 avril au 28 mai
Vernissage samedi 23 avril à 15h00

Farida Aït Ferroukh
Kateb Yacine et Debza.

Au cœur du Printemps berbère
(Koukou 2022)
L’auteure présentera son livre à l’ACB
Mercredi 20 avril à 19h00

18h15 – 19h15
Projection du film « Jugurtha  » réalisé en 2005 par Mokrane Aït Saâda Diffusion en VO (Kabyle) sous-titré en français (VOSTF)
Projection du clip de la chanson « Jugurtha, l’homme qui se dressa contre Rome » de Yalan Mecili

19h30-20h30
Table ronde : « La victoire est possible autrement »
Autrement ? C’est-à-dire par la poésie, la langue tamazight et des mobilisations démocratiques, laïques, non-violentes…
Avec Aumar U Lamara (écrivain), Ben Mohamed (poète) et Meziane Abane (journaliste)
Pavillon Carré de Baudouin - Mercredi 27 avril de 18h à 20h30

Kacem Madani
Lounis Aït Menguellet :

chants d’honneur
(Hedna, 2021)
L’auteur présentera son livre à l’ACB
Samedi 30 avril à partir de 15h

Farid Alilat
Idir, Un Kabyle du monde
(Edition du Rocher 2022)
L’auteur présentera son livre à l’ACB
Mercredi 4 mai à partir de 19h

http://www.acbparis.org/?p=7062

Version imprimable de cet article Version imprimable

Publier un commentaire
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Sur le web