Littérature

Arène, second roman de Négar Djavadi

mardi 8 décembre 2020 - 11:32

« Personne n’en sortira indemne, ni Benjamin Grossmann, en prise avec une incertitude grandissante, ni la jeune flic à la discipline exemplaire, ni la voleuse d’images solitaire, ni les jeunes des cités voisines, ni les flics, ni les mères de famille, ni les travailleurs au noir chinois, ni le prédicateur médiatique, ni même la candidate en campagne pour la mairie. Tous captifs de l’arène : Paris, quartiers Est. »

Négar Djavadi déploie une fiction fascinante, ancrée dans une ville déchirée par des logiques fatales.

« Passent dans les pages de Djavadi des silhouettes de flics épuisés, des spectres d’Afghans, d’Erythréens, de Syriens, Somaliens, Yéménites… rassemblés pêle-mêle sous le mot générique de « migrants », l’onde de foules qui se confondent dans les contreforts de Ménilmontant, mais encore le roulis du métro à la station Stalingrad, les vapeurs de soupes vietnamiennes au carrefour de Belleville. »
- Source Les Echos

Arène
Roman
de Négar Djavadi
Editions Liana Levi. 426 p. 22 euros

https://www.lianalevi.fr/catalogue/arene/

Version imprimable de cet article Version imprimable

Publier un commentaire
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Sur le web