Confinement #2 + Vidéo

« Sans proposition culturelle, ni bars ni restaurants, la vie en ville devient absurde. »

Via Télérama
lundi 30 novembre 2020 - 11:12

[Extrait] - Quelques jours après le déjeuner partagé au restaurant Aimer, à Ménilmontant, à deux pas de chez lui, où nous l’avons rencontré avant le second confinement, le comédien Vincent Macaigne, indigné, nous a rappelé pour réagir au couvre-feu annoncé la veille par Emmanuel Macron.

« Une fois encore, le gouvernement nous infantilise, il nous supprime nos jouets d’une semaine à l’autre, sans explication, sans concertation. C’est l’éducation par la fessée. La culture permet aux gens de se rassembler, de croire en la réalité d’une société. En particulier dans les grandes villes, où les appartements sont trop petits et où la population vit beaucoup dehors. S’il n’y a plus de proposition culturelle, ni bars ni restaurants, la vie en ville devient absurde. Les gens vont péter les plombs. »

Jour d’artistes

L’Art bouleversé.
Plus de 20 artistes se racontent en live de 17h à 00h (28/11/20)

Ecouter, soutenir, aimer les artistes. S’enrichir de leurs expériences… L’actuelle pandémie et les légitimes contraintes sanitaires qu’elle provoque les a durement éprouvés dans leur travail, leur capacité de création, leur imaginaire peut-être et leurs relations, sûrement, au public. Télérama et le CENTQUATRE-PARIS se sont associés pour leur donner la parole sur ce qu’ils vivent aujourd’hui et comment ils le vivent.

L’article de Télérama, via scoop.it

Version imprimable de cet article Version imprimable

Publier un commentaire
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Sur le web