Vannina Santoni dans le Ménilmontant de son enfance

Extraits
mardi 20 novembre 2018 - 09:41

Article

Alors qu’elle s’apprête à incarner sa première Traviata, la soprano nous entraîne dans le Ménilmontant de son enfance.

Moitié russe, moitié corse, la soprano française offre un gourmand cocktail de glace et de feu. Née dans le XIVe arrondissement il y a trente ans, elle a poussé au pied de Ménilmontant.

Parc de Belleville, toboggan de verdure

Ce parc se trouve en face de l’immeuble dans lequel j’ai vécu durant vingt ans. C’est un parc assez récent (1988) mais on retrouve ici cette tradition d’un Paris villageois, campagnard et festif. Lorsque ce quartier s’appelait la Courtille, c’est d’ici que partait le Mardi Gras, avant de descendre vers le centre de Paris. Enfin, le jardin est le lieu de ma première vraie chute en toboggan, la tête en avant, dont je garde une cicatrice !
Parc de Belleville. 47, rue des Couronnes (XXe). Ouvert de 8 h à 21 h 30

Mixité musicale

Qu’un « Conservatoire Georges-Bizet » se trouve sur une « place Carmen » est en soi tout un programme ! C’est ici que, toute petite, j’ai appris la danse, le solfège, le violon. Ensuite, je suis partie pour la Maîtrise de Radio France, mais j’ai également pris ici mes premiers cours de chant soliste. Pendant quinze ans, chaque mercredi, mon tonton m’amenait ici. J’aime l’ambiance qui y règne : un mélange de passion et de bienveillance, avec (à l’image du quartier) des enfants issus de toutes origines et de toutes classes sociales.
Conservatoire municipal Georges-Bizet. 3, place Carmen (XXe). Tél. : 01 40 33 50 05.

Le repos des guerriers

Voilà un lieu de paix ! Bien sûr, je n’y vais pas toutes les semaines, mais la simple présence de ce cimetière est apaisante. C’est comme un petit village où l’on pourrait toquer à chaque tombe, pour rendre visite à des célébrités. J’aime que la vie et la mort y coexistent si simplement… C’est d’ailleurs le seul endroit où les quatre plus grandes religions sont présentes sans se faire la guerre ! Et puis la récente inauguration de la plaque à la mémoire des poilus de 14 est un symbole très fort…
Cimetière du Père-Lachaise. 16, rue du Repos (XXe). Ouvert de 8h à 18h.

- Article complet sur le Figaro
Photo Capucine de Chocqueuse /TCE

Mots-clés liés

Version imprimable de cet article Version imprimable

Publier un commentaire
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda

Agenda "permanences"

>
Du 18 nov au 18 déc

« Natures partagées », exposition en plein-air

Ateliers d’Artistes de Belleville
Dans la ville, le besoin de nature se fait sentir, et ce sentiment s’est renforcé depuis le premier confinement.
>
Mondial de football

No Qataran ! : le Babel Café se met à l’heure du boycott

Peuple de Paris dégoûté par ce Mondial qui concentre tout ce que le football moderne a d’abject, le contre-programme alternatif du Babel Café est pour toi.
>
Novembre & décembre

Envie Le Labo : programmation de novembre et décembre

Au programme, des événements thématiques, pour petits et grands autour du fil rouge "se nourrir" (volet 2/2) pour continuer de nous approcher d’une alimentation plus saine, durable et (...)
>
Du 15 octobre au 11 février

CAPITALE(S), 60 ans d’art urbain à Paris

Expositions
Pendant 4 mois, plus de 70 artistes à découvrir, avec des œuvres historiques, des interventions in situ, des installations, une programmation "hors les murs" (...)
>
Du 15 septembre au 6 janvier

« Belleville, années 70 »

Carré Baudouin
L’association « Belleville, un esprit de Paris » vous propose une nouvelle exposition de photographies de François-Xavier Bouchart, sur les murs extérieurs du Carré Baudouin (...)
>
D’avril à octobre

Kiosques en fête 2022

Au programme : concerts, spectacles, danses, happening, animations conviviales, théâtres, lectures, expositions photos et bien d’autres..
  • Sur le web