Appel d’acteurs culturels du XXe

Lançons la Commune de la culture !

lundi 22 mars 2021 - 10:53

De grands acteurs culturels du #20e lancent symboliquement la #CommunedelaCulture en hommage à l’esprit de résistance et de liberté de la Commune de Paris.


Lançons la Commune de la culture !

La Culture est une nourriture aussi indispensable à la vie que le pain
Jean Vilar

Par ce texte, nous souhaitons avant tout manifester notre soutien au mouvement croissant lancé par le monde du spectacle et de la culture et notamment aux occupant.e.s de la cinquantaine de lieux artistiques mobilisé.es, dont celles et ceux de La Colline.

Le confinement de la culture est marqué par un double échec.

Premièrement, alors que la culture est réduite au silence depuis des mois, le virus circule toujours à Paris et ailleurs. Des protocoles validés scientifiquement permettraient sans risque de retrouver les salles de cinéma, de théâtre, les musées et les ateliers de pratiques artistiques. Nous avons collectivement travaillé et proposé des protocoles sérieux pour permettre de nouveau la rencontre avec nos publics. Les fins de non-recevoir systématiquement adressées par le Ministère de la Culture sont autant d’incompréhensions.

Deuxièmement, l’écrasement de la culture est un échec moral et sociétal. Nous souhaitons faire entendre au gouvernement le fait que la culture est un besoin essentiel à la vie de la société et qu’elle doit vivre pour nous aider collectivement à supporter cette période sanitaire difficile. Privé.es de lien social, nous sommes aussi privé.es d’imaginaire collectif.
Nous défendons l’idée que la culture contient les ingrédients indispensables de la vie au-delà de la simple survie : du plaisir, du rêve, et de l’émotion. Elle nous aide à penser le monde ! Nous avons tant besoin de lier nos forces pour faire face aux difficultés, sortir de la morosité, changer d’air, regarder ailleurs, puiser dans les cultures du monde les forces de créativité nécessaires à la relance sociale et écologique !

Nous qui faisons vivre la culture dans le 20e arrondissement, sommes épuisé.es des stratégies en demi-teinte. Certain.es d’entre nous plaident pour un arrêt complet le plus court et efficace possible s’il porte en lui l’espoir d’une reprise culturelle réelle et très prochaine. D’autres ne comprennent pas la fermeture de nos espaces de création et de représentation alors que d’autres lieux brassant plus de monde dans des conditions sanitaires plus compliquées restent ouverts.
Nous nous rejoignons toutes et tous sur une chose : il est désormais nécessaire d’agir collectivement et de se mettre au travail pour que le printemps ne soit pas silencieux. Nous nous portons volontaires pour organiser des évènements-test et imaginer de nouvelles manières de faire vivre la culture.
Toutes les créations sont des passerelles d’idées et des arches d’espoir. C’est aussi par la culture que nous lutterons contre la précarité, alors que les métiers du spectacle meurent lentement. Chaque jour de plus barré sur le calendrier du confinement de la culture menace plus d’intermittent.es, de jeunes artistes en sortie d’école, de professionnel.les gravitant autour de nos activités et met en danger l’économie des institutions culturelles, indépendantes ou subventionnées.

Au-delà de l’appauvrissement intellectuel et sensible, la misère sociale s’insinue dans la société dans son ensemble et aussi dans nos rangs : nous demandons un plan de soutien à la hauteur des enjeux pour ne pas mourir !

L’injustice qui nous est faite touche au cœur nos concitoyen.nes, qu’elles et ils soient spectateur.rices ou artistes amateur.rices, si nombreuses et nombreux dans le 20e.

Nous n’acceptons plus de nous taire !

Nous sommes déterminé.es à faire de ce printemps de commémoration de la Commune de Paris celui de la Commune de la culture.

Ensemble, que vive la Commune de la Culture !

Signataires :
Au Beau Milieu des Chants / Les Rendez-Vous d’Ailleurs
Marnia Bouhafs, directrice de la MJC Les Hauts de Belleville
Compagnie TAMÈRANTONG !
Solène Dubois, Responsable de la bibliothèque Couronnes
Zarts Prod
Estelle Krief, Directrice de l’Espace Paris Jeunes Mahalia Jackson
Cyril Lévi-Provençal, DockingCie
Julie Métairie, directrice artistique de la compagnie Trans’Art Int.
Les compagnies du BEA-BA (Bureau d’Entre-Accompagnement Banane Amandiers) : ktha compagnie, Permis de construire, Collectif Impatience, Printemps du Machiniste, mkcd
Juste Debout School
Maison des Pratiques Artistiques Amateurs
Caroline Marcilhac pour Théâtre Ouvert, Centre National des Dramaturgies Contemporaines.
Emmanuel Oriol, Directeur du Conservatoire du 20e arrondissement « Georges Bizet »
Paris Culture 20 / Festival Et 20 l’été
Sarah Pèpe, autrice, metteuse en scène et comédienne, compagnie Vent Debout
Le Regard du Cygne
129H Productions
Orianne Vilmer, La Fabrique de la Danse
Le Fil de Soie Compagnie de Cirque
Petits Oiseaux Production/Festival Les Nocturbaines
Théâtre aux Mains Nues
Ménil Mon Temps / Les Canotiers

L’appel au format PDF

Version imprimable de cet article Version imprimable

Publier un commentaire
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Sur le web