Interview

Le Ménilmontant FC 1871 et la Commune de Paris

Par le FC Sankt Pauli
mercredi 21 avril 2021 - 11:24

Si vous ne le savez pas encore, il existe bel et bien des clubs en dehors d’Allemagne qui partagent et promeuvent des idéaux, des principes qui sont en ligne avec ceux du FC St. Pauli.

En France, le représentant de ce football populaire et engagé s’appelle MFC 1871 (Ménilmontant FC 1871). Nous sommes donc allés à la rencontre de ces camarades qui réalisent de très belles choses pour en savoir un peu plus sur leur club et leurs actions.

– Comment et pourquoi a été créé le MFC 1871 ?

Le Menilmontant Football Club 1871 (MFC 1871) a été créé en 2014 en réponse aux dérives observées dans le football professionnel que l’on peut qualifier de « football business » où les logiques économiques ont pris le dessus sur les logiques sportives et humaines que ce soit dans le modèle de gestion des clubs le fonctionnement et la gouvernance des fédérations et des compétitions. Cela inclut également les réponses autoritaires et répressives mises en place depuis la fin des années 80 contre les supporters et qui se sont accélérées depuis la fin des années 1990/2000.
À Paris, il n’existait pas d’association de sport engagée autour des discriminations (sociales, genre, religion, sexuelle, etc.) sur le modèle d’autogestion (organisation horizontale où chaque membre « actif » a le même pouvoir, pas de hiérarchie). Le MFC s’est créé en inspiration des clubs de football populaire notamment en Italie mais aussi en Angleterre ou en Espagne qui ont pour but de fédérer autour d’un football accessible à toutes et tous et où le football appartient véritablement aux gens qui le font vivre les joueurs et les supporters en tête.
L’objectif est aussi de participer à une forme d’éducation populaire afin de lutter contre les discriminations ou les stéréotypes. Le MFC a vu le jour en 2014 dans un contexte de répression du supporterisme généralisé en région parisienne notamment depuis 2010 avec le plan « Leproux » mais aussi un besoin de luttes sociales hors des cadres traditionnels tels que les manifestations, le milieu associatif ou syndical.

– Qui sont les principaux artisans à l’origine de l’idée et de la concrétisation de cette belle idée ?

Le MFC a été créé par l’union de militants antifascistes et antiracistes ainsi que par différents supporters ultras ou ex-ultras de divers horizons principalement issus du mouvement parisien mais pas que loin de là puisque le club a des membres issus d’un peu partout en France ou même de l’étranger. Depuis, d’autres l’ont rejoint issus de divers milieux qu’ils soient supporters de football, militants antifascistes, syndicalistes, musiciens, graffeurs ou simples amateurs de foot ou curieux.

– Les relations entre le monde de la culture musicale et le MFC 1871 sont très développées, comme au FC St. Pauli ?

Les membres du club viennent de multiples horizons. C’est un des objectifs du club de permettre à des amateurs/amatrices de foot ou des militant/es de militer d’une façon différente et de découvrir le football qu’ils aient un historique ou pas niveau sport ainsi que de partager ses expériences et son vécu. Parmi nos membres plusieurs sont dans la musique ou graffeurs et partagent nos valeurs politiques. Ils ont donc rejoint l’aventure en apportant au passage leur culture avec eux. Certains sont d’anciens ultras, d’autres des musiciens ou des graffeurs ayant découvert le foot avec le club.
Tout le monde apporte sa pierre à l’édifice que ce soit lors de soirées à travers des concerts, en assurant la prise de photos ou de vidéos lors des matchs ou en aidant pour les visuels et matos du club ainsi que pour des questions logistiques. Le lien politique est central même si nous n’avons pas tous/tes la même ligne ou les mêmes avis sur tous les sujets mais on réussit à cohabiter et à partager sur ces sujets qu’on soit plus footeux à l’origine ou plus du milieu musical, du graff ou autre.

– Et quels liens existent entre les milieux militants et le MFC 1871 ?

Comme nous venons de l’expliquer l’un des objectifs du club est de militer autrement, de sortir des cadres classiques du militantisme donc les matchs du club sont un moment d’échange entre membres du club, militants, ou simples curieux. Paris est une grande ville mais beaucoup de militants se connaissent ou se fréquentent, que ce soit dans le cadre du club ou en dehors. Le quartier de Ménilmontant est une des centres historiques du milieu antifa parisien donc tout le monde se côtoie plus ou moins évidement selon les affinités. Certain/es ont d’autres engagements militants ou associatifs en même temps donc les connexions se font ou pas selon les périodes et les besoins.
Le club est aussi un moyen de militer pour certains. Nous nous organisons régulièrement pour participer aux manifs parisiennes ensemble comme pour les Gilets jaunes par exemple ou plus récemment avec l’association Les Midis Du Mie qui accompagnent des mineurs isolés sur Paris et sa banlieue en les aidants dans leurs démarches administratives et en assurant des logements ainsi que des repas et diverses activités pour ces derniers.

– Que réalise le MFC 1871 en dehors des terrains de football ?

Des collectes de vêtements et différentes actions sociales en faveur de divers associations ou populations dans le besoin comme pour le camp Rroms de Bobigny qui était situé à quelques mètres de là où nous jouons nos matchs à domicile ou avec d’autres collectifs ou associations comme Les Midis Du Mie par exemple. Il y a 2 ans nous avons, via la vente de notre maillot financé un projet de bibliothèque itinérante dans un camp de réfugiés palestiniens le Laylac Center situé dans le camp de Dheisheh à Bethléem.
La moitié des bénéfices de chaque maillot vendu avait permis d’envoyer 2500 euros au total. Nous avons aussi organisé ou participé à plusieurs tournois en mémoire de victimes de la Police comme par exemple en juin 2019 en mémoire de Gaye Camara tué par des policiers. Et surtout nous restons mobilisés contre l’extrême droite à Paris.

– Par rapport à la Commune de Paris, quelles sont les relations entre le club et ces événements historiques ?

La commune est une source d’inspiration et un modèle pour le club. Symboliquement déjà avec la date 1871 qui fait partie du nom du club. Et plus concrètement dans le fonctionnement du club puisque le système de commissions est inspiré d’un des systèmes de fonctionnement mis en place au niveau de la ville durant la Commune de Paris. Les commissions de la Commune géraient les différents thèmes de l’action politique à l’échelle de la ville de Paris. On peut les comparer à une sorte de ministère dans leurs compétences, chacune d’entre elles ayant un domaine d’action.

– Quelles sont les attentes et les perspectives des membres du MFC 1871 pour les temps qui viennent ?

Difficile de se projeter depuis 1 an étant donné le contexte sanitaire. Le championnat a été suspendu lors du 2nd confinement fin octobre 2020 et la saison vient d’être annulée. Nous n’avons aucune visibilité sur la reprise des entraînements et des matchs donc l’activité du club est très réduite. Nous espérons que la situation va s’améliorer pour pouvoir rejouer, faire repartir le club et pouvoir de nouveau se côtoyer et faire vivre le projet.
À moyen terme l’objectif est de trouver un stade si possible à Paris (nous jouons actuellement à Bobigny en banlieue parisienne) et surtout des terrains pour s’entraîner (il y a plus de club que de terrains disponibles à Paris c’est une vraie galère sur ce point). Cela nous permettrait de continuer à développer le club et les projets qui vont avec.

Merci à vous pour avoir joué le jeu du questions/réponses, on sent bien qu’on est dans une ligne comparable avec ce que nous essayons, modestement, de réaliser avec notre fanclub. Et ça fait du bien de voir que le football populaire et engagé continue de résister avec force. Vive la Commune, vive le MFC 1871 !

Et pour finir en chanson, l’interprétation de La Semaine Sanglante par Marc Ogeret (1968) :

Source (article complet) sur Sanktpauli.fr

Version imprimable de cet article Version imprimable

Publier un commentaire
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Sur le web