Vidéo

« Dans le SAS », The Rodeo chante Anne Sylvestre

jeudi 29 avril 2021 - 13:29

« Dans le SAS » de la Bellevilloise, de jeunes artistes de l’arrondissement reprennent des classiques contemporains de leurs aînées et aînés.

La première artiste à nous dévoiler son interprétation est une musicienne autodidacte du 20e : The Rodeo. Avec Mathieu Geghre aux claviers, elle nous livre une très belle version de la chanson « Le centre du motif » d’Anne Sylvestre qui a, elle aussi, une histoire avec l’arrondissement.

The Rodeo, une chanteuse du 20e

The Rodeo est l’anagramme de Dorothée, espiègle musicienne autodidacte et chanteuse parisienne.

Après s’être fait remarquée en anglais avec ses 2 premiers albums enregistrés aux quatre coins du monde Music Maelström (Naïve) et La Musica Del Diavolo (Claro Oscuro), son 3e album intitulé Thérianthropie Paradis (Claro Oscuro), entièrement chanté en français et influencé par la pop européenne riche en orchestrations des années 60 et 70, marque un véritable tournant.

La musique de The Rodeo voyage et les concerts s’enchaînent, notamment à l’étranger (Allemagne, Royaume-Uni, Corée du Sud, Brésil…).

The Rodeo prépare actuellement un 4e album intitulé Arlequine (Claro Oscuro) ou les mille et une facettes d’une musicienne aguerrie, prévu pour le printemps 2022.

- http://therodeomusic.com/

Pourquoi « Le centre du motif » d’Anne Sylvestre ?

« Parce que c’est une artiste que j’aime beaucoup. C’est une artiste engagée. Ce titre m’a beaucoup parlé. C’est un texte assez étrange et on peut y voir plusieurs lectures.
Et il a un côté assez free jazz que j’aimais bien. »

Anne Sylvestre a connu 60 ans d’une carrière sans interruption, marquée par des chansons très populaires dans les années 60 et 70 et un répertoire de chansons, Les Fabulettes qui ont marqué l’enfance de nombreux Français. Elle vivait dans le 20e.

Le lien de The Rodeo avec le 20e

« Le 20e arrondissement, c’est déjà mon arrondissement préféré de paris. Celui dans lequel je vis. Pour plein de raisons, je suis très attaché à cet arrondissement. Pour la mixité, pour son côté difficile à atteindre (y a des coins très très hauts du 20e, d’autres très bas).
C’est aussi un quartier d’artistes. Donc ça me plaisait d’être dans le 20e. »

« Le centre du motif » d’Anne Sylvestre

Je suis le centre du motif
Chaque fil est une tendresse
Chaque fil avec moi se tresse
Me prend ce que j’ai de plus vif
Je suis le centre du motif
Je suis le centre de la toile
En certains lieux, vient une étoile
En d’autres, c’est un coup de griffe
Je suis le centre du motif
Vous en ferez une dentelle
À condition que je sois telle
Que vos rêves les plus hâtifs
Je suis le centre du motif
Vous en ferez une rosace
Si je reste bien à ma place
Et sans un abandon furtif
Je suis le centre du motif
Je suis l’araignée prise au piège
L’âne qui tourne le manège
Je suis l’égoïsme tardif
Je suis le centre du motif
Maille, si je me détricote
Si je m’altère, fausse note
Si mon cœur est inattentif
Le tissage s’éraillera
Se défera la belle ouvrage
Peut-être, alors, serai-je sage ?
Peut-être, alors, serai-je moi ?

- Anne Sylvestre : « Écrire pour ne pas mourir »

- Les artistes du 20e « Dans le SAS » de la Bellevilloise

Source Mairie du XXe

Version imprimable de cet article Version imprimable

Publier un commentaire
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Sur le web