Dimanche 16 septembre, de 17H à 20H

BELLEVILLE-MENILMONTANT EN IMAGES : ROME-PARIS, QUARTIERS POPULAIRES EN MOUVEMENT

mercredi 22 août 2018, par Ménil Info

39 cycle des rencontres-projections Belleville-Ménilmontant à la Bellevilloise dimanche 16 septembre 2018.

Habitants, cinéastes, romanciers, artistes, photographes d’hier et d’aujourd’hui et bien d’autres - qui l’ont aussi chanté - nous invitent à cheminer, parfois en promeneur solitaire ou sous l’émotion de l’enfance, dans l’âme si singulière des quartiers de Belleville et Ménilmontant. Héritiers de la Commune, ces quartiers populaires et cosmopolites, terres d’asile et d’accueil de populations aux provenances multiples, en transformation permanente, survivent au mythe. Quartiers ouverts, d’expérimentations sociales et culturelles permanentes ! Quartiers de l’Est parisien qui en appellent d’autres en miroir en France, en Europe et ailleurs.

Après les 7 premières saisons, nous vous invitons à continuer ce voyage entre ici et ailleurs pour ce huitième cycle de projections-débats « Belleville-Ménilmontant en images ».

A l’initiative de l’Association Trajectoires et du Collectif Docomoto et réalisé en partenariat avec La Bellevilloise, les projections-débats se déroulent à l’Espace Forum de la Bellevilloise en 2018, avec nos rendez-vous du dimanche en fin d’après-midi.

ROME-PARIS
Quartiers populaires en mouvement

Projections-débats
16 septembre 2018 – 17h

Cette séance, inscrite dans le cadre du projet Altercities, avec la programmation du film Mamma Roma de Pasolini, permet de comparer les évolutions des quartiers populaires de Rome et de Paris à partir des années 5O-60. Au lendemain de la guerre, Rome attire à sa périphérie des « émigrés de l‘intérieur » qui quittent leurs régions rurales du Sud de l’Italie pour trouver du travail dans une ville en pleine reconstruction. Ces familles les plus pauvres, arrivées en grand nombre et regroupées selon des affinités régionales, construisent aux limites de Rome des « Borgate », bidonvilles ou baraquements de fortune, ne pouvant pas accéder au centre-ville, ni à des logements sociaux que la municipalité tarde à construire. Ces quartiers populaires perdurent plusieurs décennies et font l’objet de nombreuses luttes urbaines, pour la résorption des bidonvilles et le relogement dans des grands ensembles selon le slogan « la casa per tutti », dans un contexte de fort clientélisme et de spéculation immobilière. C’est aussi dans ces quartiers qu’émergent divers projets d’autogestion où cherche à s’enraciner le catholicisme social et la nouvelle Gauche.

Dans le cadre des échanges entre des partenaires de plusieurs capitales (Berlin, Istanbul, Paris et Rome,) sur les problématiques de métropolisation des villes européennes et leurs conséquences sur les quartiers populaires, l’association Trajectoires profite de la présence à Paris de ses partenaires romains (associations Ti Con Zero et Stalker) aux Journées Européennes du Patrimoine 2018.

• 17h - Projection

- Mamma Roma
Film de Pier Paolo Pasolini (1962, 106 mn). Avec Anna Magnani, Ettore Garofalo, Franco Citti…

A Rome, la prostituée Mamma Roma décide de quitter le trottoir pour se consacrer à l’éducation de son fils Ettore. Après tant d’années de travail, elle recherche désormais un peu de respectabilité et de sérénité. Jusque-là, l’enfant a été élevé dans une famille de province ; il ne sait rien du métier de sa mère. Mamma Roma trouve un nouvel emploi et tous deux s’installent dans une HLM de la banlieue romaine. Un jour, l’adolescent apprend le passé de sa mère. Choqué, puis désemparé, il sombre peu à peu dans la délinquance. Sa dérive le conduit droit en prison. Pour le sortir de là, sa mère reprend son ancien métier...

• 19H – Débat, animé par Marie Poinsot et Mohammed Ouaddane (Trajectoires)
Avec la participation de Giulia Fiocca et Fernanda Pessolona, partenaires du projet Altercities (Ti Con Zero - Rome), Aurélien Delpirou (Maître de conférences/Ecole d’urbanisme de Paris et rédacteur en chef à Métropolitiques), Sarah Lilia Baudry (urbaniste et historienne/EHESS).

Voir en ligne : Association Trajectoires

Publier un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité
  • Ces articles pourraient vous plaire

Agenda

Vendanges participatives au parc de Belleville

Mardi 25 septembre 09:00-16:00

Exposition « La Zone »

Du 26 septembre 14:00 au 8 décembre 22:00

Portes ouvertes des Ateliers des Artistes de Ménilmontant

Du 27 septembre 14:00 au 30 septembre 20:00

Ya Rayah. Soirée chaâbi en honneur de Rachid Taha

Vendredi 28 septembre 20:00-23:00

Fête de la Commune de Paris 1781

Samedi 29 septembre 16:00-20:00

0 | 5 | 10

Commentaires

Décès de Rachid Taha (+vidéos)

A l’occasion de la nocturne des 27e Portes Ouvertes des artistes de Ménilmontant, le CIP20 rend honneur à Rachid Taha, un artiste habitué du quartier qui vient de nous quitter.
http://menil.info/Ya-Rayah-Soiree-chaabi-en-honneur-de-Rachid-Taha

Décès de Rachid Taha (+vidéos)

Bouleversé, comme beaucoup d’autres, par la disparition de Rachid Taha, Brian Eno, le producteur et compositeur anglais qui contribua notamment a l’émergence de la musique ambiant, pris la plume afin de saluer, une dernière fois, cet artiste avec qui il avait eu l’occasion de travailler sur l’album Tékitoi, paru en 2004. Une lettre que l’on vous retransmet intégralement :
http://www.nova.fr/la-lettre-de-brian-eno-rachid-taha

Décès de Rachid Taha (+vidéos)

Rachid Taha est algérien. Pour la première fois depuis une dizaine d’année, il retourne pour une série de concerts dans son pays natal, confronté à des sentiments conflictuels, entre attachement et révolte. Rachid rock la casbah ?
Un film documentaire de Pascal Forneri
Filmé, monté par Pascal Forneri
Produit par Barclay, Universal
2006 / 40’
http://menil.info/Rachid-Taha-en-Algerie-ma-parabole-d-honneur-video

« Rue des Cascades », projection en plein air

Cinquante-quatre ans après sa sortie, Un gosse de la butte (rebaptisé Rue des Cascades pour sa ressortie), cinquième long métrage de Maurice Delbez, retrouve les grands écrans en version restaurée. Tiré du roman de Robert Sabatier, Alain et le Nègre, paru en 1953, le film nous entraîne dans le Belleville et le Ménilmontant d’hier, sur les traces de joyeux loustics. Le réalisateur ne se contente pas de peindre ce perchoir populaire à titis. Il aborde des sujets loin d’être évacués aujourd’hui, comme le racisme et la liberté d’aimer, à travers la relation amoureuse entre une veuve (l’époustouflante Madeleine (...)

La Féline, mort imminente du bar le plus rock’n’roll de Paris

Ce samedi 28 juillet, le bar à concerts La Féline, rue Victor Letalle à Paris, tirait ses dernières pintes et servait ses derniers shots, sur fond de musique rock bien forte. Une foule nombreuse, massée sur toute la rue, était venue assister à l’enterrement. Qu’est-ce donc que les nuits de Ménilmontant y perdent, au juste, et pourquoi ?
Lire sur toutelaculture.com

Portes Ouvertes des Ateliers d’Artistes de Belleville

beaucoup d’artistes sont installés dans tout le quartier, à découvrir !

Décès de Florence Marek

https://youtu.be/wtVgAQhr434

Des élèves de CM1 rencontrent Jean-Pierre Jeunet

Quand Jean-Pierre Jeunet fait visiter une exposition à des CM1
23 janvier 2018
http://www.vousnousils.fr/

La Fontaine d’Henri IV

Comité de Défense de la Terrasse Henri IV !

Sidi Bémol au Studio de l’Ermitage

Succès très mérité au Festival du Film Insulaire de Groix.

Publicité