Coronavirus : à Belleville, la crainte des commerçants

Via SurLa2 mercredi 5 février 2020

À Belleville, les habitants s’inquiètent d’une propagation du virus. En deux semaines, le quartier s’est vidé de sa population chinoise. Au grand dam des restaurateurs et supermarchés, dont les chiffres flanchent.

À la sortie du métro Belleville à Paris, le calme surprend. Malgré le soleil en ce début de février, à midi, la rue principale est presque déserte. Ce climat tranquille cache en réalité une inquiétude. Depuis deux semaines, début de l’épidémie de Coronavirus en Chine, le quartier chinois se vide. «  Il n’y a plus personne dans les rues. Normalement à 13 heures, un samedi, le restaurant est plein. Là, il y a trois clients », se désole Marine, serveuse au Dong Fa.

« Il n’y a plus personne dans les rues »

(...) Un sac de riz en main, Pauline, cliente régulière de la chaîne, trouve cette crainte démesurée. «  Ce n’est pas de la peur, c’est du racisme. Les gens qui ont peur en consommant ici sont ridicules, le virus ne peut pas rester vivant autant de temps sur de telles surfaces », s’indigne la jeune femme de 29 ans (...)

Source Sur La 2 Le média des étudiants d’IPJ Paris-Dauphine | Université PSL

Lire l’article complet

Version imprimable de cet article Version imprimable

Publier un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Commentaires
  • Sur le web