Vidéo

Les goélands de Belleville

dimanche 11 août 2019, par Menil.Info

Autrefois, "au printemps, on entendait les moineaux le matin ; c’était le signe du réveil, c’était tout à fait agréable. Et maintenant, ce sont ces cris rauques (...) qui nous embêtent !" déplore Anne Castro, une psychanalyste vivant à Belleville.

La population de ces oiseaux de la famille des laridés, comme les mouettes, qui ont commencé à se reproduire à Paris au début des années 90, reste limitée, pointent les spécialistes. Pour Jean-Philippe Siblet, ornithologue au Muséum national d’histoire naturelle, Paris abrite "une cinquantaine de couples reproducteurs", un nombre inchangé par rapport à des estimations de 2013.

Lire l’article complet sur BFM TV

Version imprimable de cet article Version imprimable
Publier un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Ces articles pourraient vous plaire :
  • Sur le web