Sauvons la Péniche Anako !

vendredi 18 août 2017, par Ménil Info

Cher(e)s ami(e)s,

Depuis 2009, la Péniche ANAKO a accueilli des centaines d’artistes et des milliers de visiteurs autour de concerts, jams, expositions, et conférences mettant en valeur les cultures du monde entier. Elle se retrouve aujourd’hui en grand danger.

La Ville de Paris a cette année organisé un appel d’offre afin de redistribuer les emplacements du Bassin de la Villette. Malheureusement le dossier de la Péniche ANAKO n’a pas été retenu ; nous avons reçu début juillet une lettre nous invitant à “organiser le départ de la péniche de Paris”. N’ayant à notre disponibilité aucun emplacement pour la péniche à partir de janvier 2018, nous nous voyons sommés de préparer la fin de nos activités.

Cette décision revient à faire disparaître une association dont la mission est unique.
ANAKO, la “Péniche des cultures du monde”, a œuvré sans relâche pour créer des rencontres et un engouement autour de cultures minoritaires menacées de disparition. Les cultures de plus de 75 pays ont été représentées dans la programmation de la Péniche ANAKO depuis sa création, ce qui a permis de formidables transmissions multiculturelles et des expériences musicales et artistiques difficiles à trouver ailleurs.

La Péniche ANAKO est aussi un lieu de création phénoménale. Ses jams orientales et ses jams bluegrass (des événements mensuels) ont été l’occasion de rencontres, d’improvisations, et de créations véritablement uniques, la jam n’étant pas un style d’événement très commun en France.

La péniche ANAKO est enfin un lieu où la diaspora arménienne de France a pu se réunir et diffuser sa culture et son histoire.

Tout ce travail est aujourd’hui menacé. Et cette situation est d’autant plus regrettable que la Ville de Paris a retenu, à la place de la Péniche ANAKO et d’autres péniches indépendantes, les candidatures déposées par des organisations (dont un géant de la grande distribution) qui ont déjà de nombreux locaux à travers Paris. La survie de leur mission culturelle et artistique (si elles en ont une) ne dépend donc absolument pas de leur obtention d’un emplacement sur le Bassin de la Villette.

Nous demandons donc que la Ville de Paris revienne sur cette décision. Il est impératif que la Péniche ANAKO puisse continuer son travail de transmission et de création au vu de la communauté active et motivée qu’elle a construite depuis 2009.

Grâce à votre aide, la pétition a déjà dépassé les 6100 signatures (jeudi 17 août à minuit) et ce n’est (toujours) qu’un début : n’hésitez pas à la diffuser largement et en parler autour de vous, plus nous serons nombreux, plus nous pourrons faire entendre notre voix !
Encore un grand merci à tous pour votre soutien et vos chaleureux messages
 !
La pétition est en ligne

https://penicheanako.org/appel

Publier un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.