La Commune de Paris

Barricades et combats au Père-Lachaise

dimanche 21 mars 2021 - 11:06

(...) Sur les hauteurs des 19e et 20e, bastions des communards, les quartiers ouvriers tombent fin mai 1871 sous les assauts des Versaillais entrés dans Paris par la porte des Lilas.

Les derniers combats se concentrent alors autour et au cœur du Père-Lachaise. Près de 200 fédérés y sont fusillés dos au mur d’une partie nord-est du cimetière, écrivant un des chapitres les plus tragiques de la Commune. Une plaque de marbre, gravée « Aux morts de la Commune, 21-28 mai 1871 » y est apposée depuis 1908 et, chaque année au mois de mai y a lieu une commémoration.

Barricade de la rue des Amandiers, près du cimetière du Père-Lachaise.
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet

L’histoire raconte que la dernière barricade à tomber dans Paris, le 28 mai vers midi, se trouve un peu plus bas, rue de la Fontaine-au-Roi. Une plaque commémorative y figure également depuis 1991 au niveau du numéro 17. Jean Baptiste Clément, l’auteur du Temps des Cerises (1866) ajoutera d’ailleurs un couplet à sa chanson (intimement liée à la Commune) en hommage à une ambulancière croisée pendant cet épisode tragique.

Extrait de "Les 150 ans de la Commune : les lieux emblématiques (2/5)" - Mairie de Paris

Version imprimable de cet article Version imprimable

Publier un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sites internet à Paris XXe avec CCGI - Quartier de Web - Ménilmontant - Click and connect - site e-commerce - landing page - WordPress - SPIP
  • Sur le web