28 novembre

Hakim Hamadouche à l’Ermitage

Sortie de l’album « Live »
mercredi 6 novembre 2019 - 1 commentaire

Avec le virtuose Hakim Hamadouche, ça va « jazzer »

Le grand et très respecté mandoluthiste Hakim Hamadouche, le virtuose, celui qu’on ne présente plus, sort officiellement un nouvel album intitulé simplement « Live », dont le concert promotionnel est prévu le 28 novembre, à 21h au studio de l’Ermitage, à Paris.

Un excellent orchestre paritaire et un chanteur qui monte…

Participent à l’album « Live », Christine Roch, saxophoniste, Mirabelle Gillis, la talentueuse violoniste, Claire Adros, bassiste, Edith Begout, clavieriste, Artur, trompettiste, Khliff Miziallaoua, guitariste, Guy Roch, batteur et bien sûr, Hakim Hamadouche, au chant, au mandoluth et aux manettes. Les paroles et musiques de l’album « Live » sont de Hakim Hamadouche, réalisé et mixé par Arthur Simon et masterisé par Julien Perraudeau.
« Live » a été enregistré dans des conditions live par Laurent Malan au Studio Campus le 13 janvier 2019.

- Lire l’article complet sur El Wattan

Vendredi 28 novembre - 20h

Studio de l’Ermitage
8 rue de l’ermitage

Billetterie :


- https://www.weezevent.com/hakim-hamadouche

Un punk, Hakim Hamadouche ?

Il faut l’avoir vu jouer “Rock El Casbah” avec le Clash Mick Jones (en 2009, pendant Marsatac) sans paraître déplacé une seule seconde, pour bien saisir l’énergie que ce long escogriffe déplace en concert.

Hamadouche, c’est l’homme qui (tenait) le mandoluth électrique (et la baraque) derrière Rachid Taha depuis des années. Le frère de sang et de bringue, sans qui Taha n’aurait sûrement pas la même flamme sur scène.

Vieux routier des lieux musicaux marseillais, Hamadouche n’est pas seulement un partenaire d’exception (Têtes raides, Tricky, Lili Boniche, Mick Jones, Brian Eno, Patti smith... ) : virtuose du mandoluth, chanteur efficace, il sait aussi revisiter les traditions musicales de son pays d’origine, l’Algérie, explorer des zones mixtes – comme avec Oriental Fusion, groupe créé avec le percussionniste Ahmad Compaoré et le saxophoniste Edmond Hosdikian -, ou partir dans des improvisations sans fin avec d’autres pirates musicaux comme Sam Karpienia et Manu Theron (Source Télérama)

Un esprit punk pour des musiques rebelles !

Vendredi 28 novembre - 20h

Studio de l’Ermitage
8 rue de l’ermitage

Billetterie :


- https://www.weezevent.com/hakim-hamadouche

Event FB

Version imprimable de cet article Version imprimable

Commentaires

Publier un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Sur le web