Lundi 15 avril

Les 100 ans de Jo Privat

Le Lou Pascalou
lundi 18 mars 2019, par Menil.Info

Ah ! « La belle et bonne vie » qu’on menait entre Belleville et Montmartre à l’époque où la valse musette faisait chavirer les cœurs et gambiller la vie !

De tous les artistes du "piano du pauvre", Monsieur Jo - moitié voyou, moitié aristo -, vrai fils du pavé parisien, était le meilleur. Sous ses doigts d’or, "la note se présentait aussi mûre qu’une cerises au soleil". Son royaume, misérable et glorieux, était la rue de Lappe, ses filles de joie, ses macs et ses truands qui fraternisaient jusqu’aux petites lueurs de l’aube au Balajo.

Mais Monsieur Jo restera pour toujours l’enfant de Ménilmontant où, au 46 de la rue des Panoyaux, il tira de son "diato" ses premières mélodies.

A quelques mètres de là, 100 ans jour pour jour après sa naissance, le label Wopela, le Petit Bal de Poche et ses invités célèbrent l’héritage du gitan blanc, le poète de la boule à facette.

Lundi 15 avril 2019
de 20:00 à 23:00

Lou Pascalou
14 rue des Panoyaux, 75020 Paris

Version imprimable de cet article Version imprimable
Publier un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Ces articles pourraient vous plaire :
  • Sur le web