Municipales 2020

Comment sauver les bars-concerts à Paris ?

Pétition - Lettre ouverte
dimanche 16 février - 1 commentaire

À l’attention de David BELLIARD, Marcel CAMPION, Rachida DATI, Gaspard GANTZER, Anne HIDALGO, Danièle SIMONNET, Cédric VILLANI

Madame, Monsieur,

Paris n’est pas seulement une ville de musées et de monuments. Depuis des siècles, notre capitale accueille des artistes musiciens et des chansonniers dans ses cafés, qui offrent un premier tremplin aux talents. Les artistes y trouvent le véritable sens de leur travail : rencontrer un public. Pour les habitants, pour les visiteurs et les touristes, c’est une découverte, un loisir culturel dans un lieu ouvert et convivial, dont l’entrée est pratiquement toujours gratuite. Ces initiatives indépendantes ancrées dans leur quartier constituent l’une des richesses de notre ville.

Or un grand nombre de ces adresses consacrées à la chanson, au jazz, au rock ou aux musiques du monde ont dû cesser leur activité ces dernières années. Auteur des Guides Paris 200 bars-concerts, j’ai recensé une centaine de fermetures depuis 2010, pour diverses raisons : hausse de l’immobilier et des loyers, normes imposées, soucis avec le voisinage, la Préfecture de Police ou l’Urssaf, équilibre économique… Les nouveaux lieux qui ont le courage d’ouvrir se heurtent aux mêmes difficultés.

À chaque coin de rue, la liberté d’expression et de création est en jeu.

Ces causes de fermeture ne dépendent pas directement de la Mairie, répondrez-vous, et ces bars sont des entreprises privées – mais qui offrent un véritable service public culturel, créent des emplois et font rayonner notre capitale dans le monde. Leur intérêt est de rendre la musique accessible à tous, d’offrir aux artistes et aux publics un cadre festif et convivial, tout en créant du lien social. L’ambition des bars-concerts n’est pas de remplacer les théâtres ou les salles plus grandes, qui ont bien sûr leur raison d’être. Les bars-concerts demandent juste de pouvoir continuer à présenter des artistes.

D’où ma question : en tant que Maire, quels moyens d’action envisagerez-vous pour enrayer ces vagues de fermetures, pour protéger ces petits lieux aussi fragiles qu’indispensables, ces entreprises à valeur culturelle ajoutée qui participent à l’âme de Paris ?

Dans l’attente de votre réponse, veuillez croire, Madame, Monsieur, en mes salutations distinguées,

Pierrick Bourgault, auteur des Guides Paris Bars Concerts, www.monbar.net

Bars-concerts fermés depuis 2010, ou ayant cessé leur activité musicale :

1er Carr’s, Très Honoré bar //
2e Kitty o’ Shea’s, Têtes Brûlées //
3e La Fusée // 5e Connolly’s, Loch Ness Tavern, Verre à pied, Vieille Grille //
6e Hippocampus, Swan Bar //
9e Limonaire //
10e Belle Vie Saint- Martin, Baroc, Est parisien, Charlus, Extérieur Quai, Harmonie Babali, Play Bar //
11e Angora, Bizart, Mécano bar, Styx, Atelier Charonne, Cantada, Les Enfants Terribles, Locandiera, Polichinelle, Satellit Café, Colonne sèche, Mélange des genres, Miz miz, Fat Cat, Ô piano, Zèbre rouge, Gibus café, Oxyd bar, Passerelle 2, Petite Mercerie //
12e China, Zic zinc, Montreux Jazz Café //
13e Batofar, Caminito //
14e Vin des rues, Magique, Plan B, 24 bis, Ti Jos, Zango, Bélière, la Godinette //
15e Le Carré Parisien //
16e l’Agnone, la péniche Pourquoi Pas //
17e Le Théranga, les Trois Flèches //
18e Living b’art, Autour de midi, Clin’s bar, Saraaba, Xango, Blues bar, Les Dessous de Ginette, Goutte rouge, Petit Théâtre du bonheur, le Tout Monde //
19e Les Mères Veilleuses, Moussa l’Africain, les Trois Arts, Aux Petits Joueurs //
20e Clins’bar, la Féline, la Flèche d’or, les Z’indems café, la Barricade de Belleville, le Bouillon saint Steph, le Buzz, Veilleuse de Belleville, Falabar...


Lire aussi :
- Pierrick Bourgault : « Le caf’conc’, bouillon de culture vivante » (le Figaro)

Pétition sur Change.org

Portfolio :

Version imprimable de cet article Version imprimable

Commentaires

Publier un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Sur le web