Pétition

La rue de Ménilmontant au bord de l’asphyxie

Des riverains mercredi 23 septembre 2020 - 5 commentaires

Depuis le double report de la circulation de l’avenue Gambetta et de la rue de Belleville, La rue de Ménilmontant est devenue le seul axe ouvert à la circulation routière pour rejoindre les extérieurs de la ville.

- Signer la pétition

Rue de Ménilmontant - Ménil Info

Ce changement d’aménagement des voies a eu un effet catastrophique sur la densité du trafic dans la rue de Ménilmontant et également sur les petites rues qui la bordent, où les embouteillages sont devenus insupportables.

Les conséquences sont néfastes à plusieurs niveaux :

- Sur la santé publique : le trafic incessant génère une pollution extrême, redoublée par les démarrages en côte qui intensifient les gaz toxiques.
- Sur la sécurité des piétons et l’augmentation des risques d’accidents : les enfants et adolescents qui se rendent dans les nombreuses écoles du secteur sont en danger. De même pour les personnes vulnérables qui doivent traverser la chaussée… L’engorgement de la rue produit également un climat pénible d’incivilités et d’agressivités entre les passants et les automobilistes.
- Sur la fréquentation des commerces

Et le bruit permanent des voitures, motos, bus et camions... rend l’environnement extrêmement pollué et stressant.

Aujourd’hui, nous, riverains, commerçants, parents, et tous ceux qui font du quartier Ménilmontant un espace unique pour sa richesse et sa diversité :

- Refusons que notre rue devienne un couloir de trafic routier saturé !
- Refusons de vivre dans un environnement inhumain et pollué !
- Refusons d’être victimes de ces dangers et nuisances insupportables !

Nous, « Les gars et les filles de Ménilmontant », voulons vivre sereinement et en toute sécurité dans notre quartier.

A l’heure où l’écologie et la réduction de la pollution sont au cœur des engagements de ceux qui administrent notre ville, il est irresponsable de laisser une telle situation perdurer.

C’est pourquoi nous demandons en urgence à la Mairie de Paris de reconsidérer le double report de la circulation de l’avenue Gambetta et de la rue de Belleville sur la rue de Ménilmontant.


- Quelques commentaires sur MÉNIL INFO...


Signer la pétition sur Change.org

Version imprimable de cet article Version imprimable

Commentaires

  • 1. La rue de Ménilmontant au bord de l’asphyxie
    24 septembre,05:44, par Jules

    Je soutiens votre revendication et j’ai signé la pétition, mais j’ai aussi vu que votre site s’était félicité de la mise à sens unique de la rue de Belleville un an et demi plus tôt : http://menil.info/Mise-en-sens-unique-rue-Belleville#co

    Alors c’est sûr que ce n’est pas votre rôle de prévoir les conséquences de ce genre d’aménagements mais là ça paraissait évident.

  • 2. La rue de Ménilmontant au bord de l’asphyxie
    24 septembre,10:18, par Menil.Info

    Bonjour Jules,

    « mais j’ai aussi vu que votre site s’était félicité de la mise à sens unique de la rue de Belleville »

    c’est un article de la Mairie de Paris, qui se réjouit des 2 nouvelles lignes de bus, pas de la mise en sens interdit...

  • 3. La rue de Ménilmontant au bord de l’asphyxie
    24 septembre,13:58, par Pila

    Un grand merci à tous pour ces temoignages et cette mise en place de pétition, faisons en sorte de changer les choses !
    Nous sommes nombreux à dénoncer cette situation qui est devenue invivable et nous devons agir collectivement.
    Comment expliquer qu’une certaine catégorie de personne vive dans des havres de paix, bus 100% électriques, pistes cyclables et où ne circule plus aucune voiture, camion moto polluants et bruyants ?
    Et que notre arrondissement et tout particulièrement notre rue Ménilmontant soient totalement voués à un trafic hors norme alors même que c’est justement dans le 20e arrondissement que vivent des centaines de familles (Logements sociaux, prix au m2 plus accessible…).

    La ville de Paris ne fait rien et contribue à ce problème majeur de santé publique. Nos enfants sont touchés directement par cette pollution extrêmement nocive (https://www.unicef.fr/article/pollution-de-lair-asthmes-allergies-enfants-malades).

    Alors agissons sans tarder, certains collectifs ont déjà bloqué des rues, manifesté. Les responsables politiques doivent répondre de cette situation intenable.

  • 4. La rue de Ménilmontant au bord de l’asphyxie
    29 septembre,21:14, par Emilie

    Bonjour,
    Lorsque je me rends tous les jours à l’école de mon fils qui se trouve rue de Ménilmontant, c’est l’horreur ! Malgré les masques, nous sommes obligés de nous boucher le nez, nous toussons et parfois cela provoque des maux de tête ! C’est très inquiétant...
    La rue étant en pente, les voitures à l’arrêt dans les bouchons, sont obligées de freiner et accélérer sans arrêt, ce qui dégage perpétuellement tous ces gaz toxiques. Cette situation s’est aggravée depuis le changement de circulation Gambetta vers Ménilmontant.

    Je suis inquiète pour notre santé à tous, celle de nos enfants et celle de mon fils qui se trouve 9 heures par jour dans une école dont la classe donne sur la rue de Ménilmontant. Les élèves respirent ça dans la cour de leur établissement scolaire.

    Il est urgent de réagir. Merci.

  • 5. La rue de Ménilmontant au bord de l’asphyxie
    6 octobre,17:39, par Exgecko

    Bonjour.
    c’est effectivement un grand n’importe quoi. Cette rue est maintenant bouchée avant même l’intersection avec la rue Sorbier / Jean-Baptiste jusqu’à la rue des Pyrénées depuis que l’avenue Gambetta a été mise en sens unique. Ce qui n’avait jamais été le cas auparavant. Et je réside dans ce quartier depuis 1992.
    Résultat de cette brillante idée de nos brillants ronds-de-cuir avachis derrière leurs bureaux : circulation saturée avec pour conséquences une augmentation de la pollution, du bruit, pour tous les habitants, des infractions commises par des automobilistes qui doublent tous les véhicules dans la voie de gauche à pleine vitesse pouvant induire des accidents graves, trajets rallongés en voiture pour toutes les personnes du quartier pour rejoindre leur domicile - hé oui ! Parfois les Parisien.ne.s doivent l’utiliser et par conséquent encore une augmentation de la pollution. Et pour finir une consommation de carburant et des coûts supplémentaires inhérents pour se déplacer engendrant une baisse de pouvoir d’achat.
    Pour conclure, cette brillante idée pour ce quartier populaire est une pollution de l’air et sonore augmentés, des coûts de déplacements plus élevés et plus longs, et du temps perdu. Encore bravo à Mme Hidalgo de considérer les habitants d’un quartier populaire de telle sorte. Ferait-elle de même dans les quartiers riches ? Présidente de la République ? Elle ? Quelle blague ... une Maire des riches...

Publier un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Sur le web